Laboratoire Société Environnement Territoire (SET)


Diversification économique et approche territoriale du développement en station touristique de montagne

 
=> Plateforme collaborative : http://www.univ-pau.fr/RECHERCHE/SET/MUST/
 
 
Responsable : Vincent Vlès (Aquitaine), Pierre Torrente (Midi-Pyrénées), Vitelio Tena (Aragon).
 
Durée (début-fin) : janvier 2012 – décembre 2013
 
Objectifs du projet :
 
L’opération vise à mettre en place un réseau de laboratoires de recherche travaillant sur les éléments naturels et anthropiques sur lesquels repose la diversification du tourisme. La mise en réseau implique une coordination des recherches, un partage de leurs résultats dans des spécialités différentes (Anthropisation, temporalités et dynamiques environnementales, tourisme durable, aménagement et urbanisme, direction et planification du développement territorial, gouvernance des espaces montagnards et valorisation des ressources territoriales, dynamiques agricoles et pastorales) afin de conjuguer les objectifs de développement contemporain avec la gestion d’un environnement hérité de la tradition villageoise et agricole. Les évolutions structurelles actuelles des territoires touristiques de montagne, de nature gestionnaire et résolument politique, appellent au renouvellement des liens de solidarité territoriale, du management et de la gouvernance des collectivités locales en charge du tourisme et notoirement des stations touristiques de montagne. De nouvelles formes d’ancrages, dont l’importance et les formes restent à définir précisément par ce réseau pluridisciplinaire de recherche, semblent à l’œuvre dans les stations de ski, confrontées ou non aux problèmes d’enneigement ou aux phénomènes du changement climatique dont on ne connaît pas encore les impacts sur la construction territoriale.
L’objectif du réseau est de préciser les conditions nécessaires et suffisantes à la réussite de ce mouvement de « réinscription » territoriale qui apparaît poussée par deux objectifs parfois associés : la diversification des activités (qui nécessite d’accroître l’espace de gestion intercommunale du tourisme afin d’augmenter la diversité et la complémentarité des formes de l’offre) et la recherche d’un modèle d’adaptation à une forme nouvelle de modernité qui ne serait plus celle du « tout ski » mais dont il faut définir(et c’est l’objectif du réseau) le positionnement économique, social et politique, enclencher le développement territorial sur d’autres ressources que la seule exploitation immobilière et foncière liée à l’activité neige, tout en ne tournant pas le dos à cet héritage de la modernité. Dans cette perspective, la dimension culturelle, identitaire, patrimoniale des territoires joue un rôle essentiel dans la diversification. La patrimonialisation des ressources montagnardes notamment autour de l’alimentaire via l’agriculture de montagne sera analysée comme un vecteur de développement raisonné. Il s’agit donc, pour ce réseau de chercheurs de disciplines différentes et complémentaires, de réunir, de comparer, d’étudier les liens systémiques de causalité et d’effets rétroactifs, bref de préciser les acquis scientifiques que pourraient valoriser les stations touristiques dans leur quête de diversification : agropastoralisme, patrimoine architectural et culturel, industrie naissante du XIXe siècle, etc.
 
Partenaires : 
 
Laboratoires UMR 5044 CERTOP Toulouse 2, UMR Dynamiques rurales Toulouse 2, GRETTE Université de Saragosse.  Collectivités : Régions Aquitaine, Midi-Pyrénées, Aragon, stations de ski ou thermales.
 
Résultats/impact :
 
Le réseau met en place des séances de travail et des outils de communication collaboratifs (site web, plateforme MUST : http://web-new.univ-pau.fr/RECHERCHE/SET/MUST/) en vue d’expérimenter, dans deux ou 3 stations pyrénéennes, de nouveaux modes productifs durables fondés sur la protection et la mise en valeur des écosystèmes et des anthroposystèmes permettant la diversification de l’économie touristique et une nouvelle approche territoriale du développement. L’outil collaboratif de communication par plateforme Web est également connecté aux autres opérations de recherche en tourisme qui touchent le massif, par exemple TRATSO (MSHA Aquitaine, coordinatrice et UMR SET 5603 Université de Pau et des Pays de l’Adour, UMR CERTOP 5044 Université de Toulouse 2, UMR ADES Université de Bordeaux 3, UMR FRAMESPA Université Toulouse 2, UMR Espace-Dev IRD Montpellier, EA CEMMC Bordeaux 3, EA CHRISM Perpignan, EA CAEPEM Perpignan, BEM Bordeaux ESC, GRETTE, Université de Saragosse, Observatoire Pyrénées du Vicdessos) ou HAULMIP (Midi-Pyrénées).
 
Principales publications :
 
D’AMICO (coord.), BARDONNET A, DELZON S., MICHALET R., VLES V. 2012. « L’impact du changement climatique sur l’activité touristique en montagne aquitaine », in Changement climatique en Aquitaine, Bordeaux : Conseil régional d’Aquitaine, chapitre 7, Évolution du milieu montagnard, 23pp. (à paraître 2012).
VLES V. 2012. En évaluation - “ Des stations de ski dans l’intercommunalité : hybridation et polymorphisme de la construction territoriale”, Journal of Alpine research, "Moutain tourism and sustainability", [On line], XX-3 | 2012, mis en ligne le xx xx 2012. URL : http://rga.revues.org/index---.html
VLES V. 2011. La diversification de l’économie « neige », créatrice de nouvelles solidarités territoriales en montagne. Pau : Université de Pau et des Pays de l’Adour, 56 p., en ligne sur http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00694651
CLARIMONT S, VLÈS. V. 2011. “Politiques publiques touristiques et développement durable : les difficultés de mise en pratique d’un tourisme durable dans le massif pyrénéen” in Annie BLETON-RUGET, Nicole COMMERÇON et Isabelle LEFORT, Tourismes et territoires, Mâcon, Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais, 2011, p. 259-270.
Hatt E., Vlès V., CLARIMONT S., DELETRAZ S. 2011. « Retour sur images. Les stations touristiques de Seignosse et Gourette sous le regard des touristes», EspacesTemps.Net, Textuel, 10.10.2011, http://www.espacestemps.net/document9036.html
TORRENTE P. 2010. « Développement durable, Tourisme et Territoire : Quelques éléments préalables pour une approche systémique »,Pierre Torrente revue ESSACHESS, édition Institut européen de Roumanie, octobre 2010.
TORRENTE P. 2009. « Développement durable, Tourisme et territoire. Introduction à l’analyse systémique », Pierre Torrente,Tourisme responsable, clé d’entrée du développement durable sous la direction d’Alain laurent, éditions, Chronique sociale, ISBN : 978-2-85008-728-8, mars 2009
TENA V. 2008. « La qualité dans la planification touristique en Espagne », in Sylvie CLARIMONT, Vincent VLÈS (Direction), Tourisme durable en montagne. Entre discours et pratiques, Paris : AFNOR, pp. 72-88.
VLES V., CLARIMONT S. (2006). "Séminaire international", Tourisme durable en montagne entre discours et pratiques, VLES V., CLARIMONT S. (dir.), Pau, 4-5 mai 2006, CD-Rom et vidéos du séminaire. http://set.univ-pau.fr/live/tourismedurable, disponible également en chargement libre en archives ouvertes à l’adresse http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00694761
 
Valorisation 
Dossier de mise en concurrence de l’hydroélectricité en Ossau (EDF), regroupement intercommunal en montagne (Préfecture des Pyrénées-Atlantiques), création du label Village éco-terroir d’Eyne, révision de la Charte du PNR des Pyrénées catalanes, révision du Schéma de massif des Pyrénées.
 
Projets de recherche liés :
TRATSO (Aquitaine), HAULMIP (Midi-Pyrénées), MUST (inter-massifs France)